Les codes de la Milonga

Les bons usages pour passer un moment agréable...


Quand vous prenez un cours de Tango collectif ou particulier ou que vous allez à la Pratique, il vaut mieux penser à certaines choses telles que :

1- manger des bonbons, caramels, chewing-gum... pour avoir toujours une bonne haleine. Les écoles en mettent souvent à disposition.
2- prévoir chemise ou tee-shirt de rechange dans le cas de forte transpiration, lingettes de bébé, déodorant... 
"Se laver avant d'aller en cours ou en pratique reste le meilleur usage." 
3- si l'horaire de votre cours est après un repas, il est bon d'éviter l'ail et l'oignon et de se brosser les dents avant le cours. 
4- prendre le numéro de téléphone de son partenaire afin de le prévenir des éventuels retards ou absences.

"Ce doit être un RITUEL avant d’aller au Tango"

Quand vous sortez danser le Tango en Milonga, il vaut mieux penser à certaines choses telles que :

5– Vos vêtements. Évitez marcel, tee-shirt informe, santiags et autres vêtements incongrus. Penser que vous avez quelqu’un(e) dans les bras. C’est une marque de respect pour les autres que de s’habiller pour elles/eux, et pour soi bien évidemment. L’habit vous aide à tenir la posture, comme le costard-cravate du boulot ou le jogging pour aller faire du sport. L’état d’esprit est influencé par la tenue vestimentaire et vice versa.
6– Votre parfum. Évitez de manger ail et oignon le jour de “milonguear”. On transpire ces odeurs par les pores de la peau même les dents bien lavées.

C’est très incommodant pour l’autre ainsi que les odeurs de bière et de cigarette froide.  
7- Prévoyez donc des bonbons mentholés, spray…



8- Respirez par le nez autant que faire ce peu, même avec l’haleine fraîche, le souffle chaud n’est pas forcément agréable pour votre partenaire.


9– L’invitation se fait par un échange de regard, puis une inclinaison de la tête: le Cabeceo. Ne vous bornez pas à inviter quelqu’un(e) qui ne vous regarde pas. Si la personne convoitée ne vous a pas vu: soit elle le fait exprès soit non. Pour le savoir chercher à attirer son regard sans vous planter devant celle-ci pour la “coincer”.


Je suis plutôt à défendre que la personne qui guide, invite, car elle doit être inspirée par la musique et la fréquentation de la piste. 
Si la personne qui suit invite, autant qu’elle s’assure d’avoir vraiment envie de danser sur la musique du moment.

10– La musique. Lors d’une milonga (bal Tango), les djs passent des Tangos au nombre de 4, les Valses et les Milongas au nombre de 3 en respectant un ordre certain. Quand vous invitez une personne à danser, ne le faite pas pendant la cortina. 
Attendez de savoir sur quoi vous allez danser. 
Evitez également de l’inviter sur le dernier morceau: il faut bien un Tango pour apprendre à se connaître et se détendre. La cortina sépare les couples pour plus d’échange.
Savez-vous qu’à Buenos Aires les danseurs invitent leurs danseuses selon qu’une milonga, qu’un d’Arienzo, qu’un De Angelis ouvre la Tanda? Il est “drôle” de se faire inviter pendant la cortina pour que le danseur dise ensuite “oh, une milonga… je ne suis pas fan”. En revanche il est bien plus agréable d’entendre “oh, Pugliese, j’ai très envie de danser avec toi”. Vous ne trouvez pas?

11– Le language. Ne parler pas pendant la danse. Vous déconcentrez la personne qui danse avec vous (vous êtes dans un dialogue corporel qui nécessite de la concentration) et pouvez gêner la bonne écoute de la musique pour les danseurs autour de vous. L’entre-deux danse et la cortina sont faits pour l’échange verbal, profitez de chaque instant. Qui plus est, pouvez-vous être musical si vous n’écoutez pas le morceau en cours?
Sauf dans une pratique où l’endroit est prévu à l’échange et à la recherche de pas, de transmission et de compréhension, vous pouvez vous arrêter et discuter discrètement avec votre partenaire en vous mettant hors de la circulation. 
Mais ni la milonga ni la pratique ne sont des lieux d’enseignement. Ce sont des lieux d’expression. Respectez le niveau de l’autre.


 Comme je le disais tout à l’heure, les Tango sont passés au nombre de 4, Milongas et Valses au nombre de 3. La séparation des couples se fait au moment de la cortina (autre musique). Si l’un des deux arrête avant la cortina, c’est très mauvais signe, sauf si c’est le dj ou l’organisateur/rice, devoir oblige.

12– Le code de la route. Dansez à droite et remontez le temps. Gardez une petite distance de sécurité, votre danseuse ne doit souffrir d’aucune perturbation extérieure. La plupart d’entre elles ferment les yeux et vous font confiance. Si accrochage il y a, excusez-vous pour éviter les querelles.

Chaque guide est responsable de la circulation générale de la piste, et ce, dés son entrée. Avant de vous lancer sur la piste, regardez l’ambiance générale, cherchez les lignes des danseurs, le rythme…

Ces restrictions peuvent vous aider dans votre danse, si si; Gardez un œil sur la piste vous assure également une bonne posture.

 Amusez-vous surtout, le respect de ces quelques règles devraient vous assurer de passer de très bonnes milongas, où que vous soyez dans le monde!